Le cas particulier du riz

Berakha sur le riz

Cette halakha est dédiée à la Réfoua Chéléma des blessés de l’attentat de Nice et en particulier de Clara bat Nouna. Le riz a un statut particulier dans la halakha. C’est pourquoi, nos sages ont institué différentes bénédictions sur cet aliment : Sur du riz cru ou aggloméré (comme les galettes de riz), on dit la berakha boré péri ha-adama avant de le consommer
Poursuivre la lecture

L’essentiel et L’accessoire (1/2)

Essentiel et Accessoire

  Comme nous l’avons évoqué dans la halakha sur la Bénédiction sur un aliment ou un plat mélangé, dans un repas où l’on ne fait pas le Motsi, lorsqu’un aliment qui constitue « l’essentiel » est accompagné « d’accessoire », on dira la bénédiction uniquement sur « l’essentiel ». « L’accessoire » est alors exempté. C’est pourquoi, on ne dit pas de berakha sur de la
Poursuivre la lecture

Le Motsi : Cas particuliers (2/4)

Matsa Chemoura Pessah

Chavou’a Tov Cette halakha est dédiée pour la Réfoua Chéléma de Aurelie Rose bat Zarie. Le cas de la matsa Pour les séfaradim, pendant Pessa’h, on recite la berakha « …ha-motsi lekhem min ha-arets« , et en dehors de Pessa’h, on a l’habitude de dire « Boré Miné Mézonot » sur la matsa. En revanche les Achkenazim disent toujours la berakha de Ha-Motsi sur
Poursuivre la lecture

Erreur dans la bénédiction (2/4)

Erreur Berakha

« boré miné mezonot » par erreur Si l’on s’est trompé et qu’on a dit boré miné mézonot, à la place de n’importe quelle autre berakha sur un aliment (sauf l’eau et le sel), on est quitte et on n’aura pas besoin de refaire la bénédiction spécifique car tous les aliments (sauf l’eau et le sel) sont « mazone » (de la nourriture).   Cliquez
Poursuivre la lecture

Berakhot pendant un repas avec du pain (motsi)

motsi fin de repas

Au cours d’un repas où on a récité le motsi Les aliments consommés pendant le repas, c’est à dire qui se mangent habituellement avec du pain comme la viande, le poisson, les oeufs, le fromage, les salades, de même que les plats cuits que l’on mange pour se rassasier, ne nécessitent pas de bénédiction avant la
Poursuivre la lecture