Lachon Hara – Chapitre 1 (2/4)

Lachone Hara' hafet haim

Chapitre 1 3/ L’interdit de lachone hara s’applique même de manière ponctuelle. Quant à ceux qui le transgressent continuellement, ils sont appelés : « ba’alé lachone hara » et leur péché est plus grand encore. 4/ Quant à ceux qui se sont habitués à ce péché et qui ne prennent par sur eux de s’en abstenir, nos sages disent
Poursuivre la lecture

    Lachon Hara – Les Malédictions

    Lachone Hara' Malediction

    #ChavouaTov Les malédictions 1/ Celui qui dit du lachone hara’ transgresse : « Maudit, qui frappe son prochain en cachette« , qui fait référence à celui qui dit du lachone hara’. 2/ Il transgresse également : « Maudit, celui qui égare l’aveugle en son chemin« , qui fait référence à celui qui fait trébucher son prochain dans un interdit [voir précédemment quand
    Poursuivre la lecture

      Chemini Atseret & Sim’ha Torah 5778 | Lachon Hara – Commandements Positifs (3/7)

      Simha Torah

      Chemini Atseret est une fête indépendante. Après Souccot, où Hachem est à « l’écoute » de l’Humanité toute entière (sacrifices offerts au temple pour toutes les nations), Chemini Atseret est le moment où le peuple juif retrouve son intimité avec Hachem. En diaspora (hors d’Israël), Chemini Atseret et Sim’ha Torah sont célèbrés deux jours différents. A l’office de Chemini Atseret on fera
      Poursuivre la lecture

      ‘Hol Hamo’ed Souccot 5778 | Lachon Hara – Commandements Positifs (1/7)

      Soucca Souccot halakha

      ‘Hol Hamo’ed Les jours compris entre le premier (deuxième hors d’Israël) et le septième jour sont appelés ‘hol hamo’ed. La Torah dit qu’ils sont appelés « saints« . Pour les distinguer des autres jours, il est mieux de s’abstenir de travailler dans la mesure du possible. On les différencie également des jours normaux en portant de beaux vêtements, en
      Poursuivre la lecture

      Souccot 5778 (3/4) | Lachon Hara – Commandements Négatifs (3/8)

      Soucca Souccot halakha

      La Mitsva de résider dans la soucca Nous avons la mitsva d’habiter dans la soucca pendant 7 jours de la fête de Souccot : Cela signifie que l’on y mange, dort, habite, etc. de la même façon qu’on vit dans sa maison le reste de l’année. Et donc pendant 7 jours, la soucca doit être considérée comme « habitation
      Poursuivre la lecture

      Lachon Hara – Chapitre 1 (1/4)

      Lachone Hara' hafet haim

      Chapitre 1 1/ Il est interdit de dire des propos péjoratifs sur son prochain même s’ils sont véridiques ; c’est du lachone hara. Si les propos sont mensongers, il s’agit de motsi chème ra’ (calomnie) qui constitue un péché plus grave encore et l’auteur des propos transgresse l’interdit : « Ne va point colportant le mal parmi les
      Poursuivre la lecture

        Loulav et Etrog | Lachon Hara – Commandements Positifs (3-7/7)

        Les 4 Especes Etrog Loulav

        #HagSameah Loulav et Etrog après la fête Après avoir utilisé le Loulav et l’Etrog pendant Souccot, on ne peut pas se « débarrasser » de ces objets ayant servi pour une mitsva en les jetant simplement à la poubelle. On gardera le Loulav (avec les Hadassim et les Aravot) jusqu’à la veille de Pessah, et on s’en servira
        Poursuivre la lecture

        Hocha’ana Rabba 5778 | Lachon Hara – Commandements Positifs (2/7)

        Soucca Souccot halakha

        Mardi soir, dernier jour de ‘hol hamoed souccot est appelé : Hocha’ana Rabba. Hocha’ana Rabba, qui signifie « nombreuses implorations« , est d’après le Ari Zal le dernier recours avant la décision finale du jugement qui a été prise à Kippour. La veillée de Hocha’ana Rabba On veillera toute la nuit et on étudiera le tikoun (passages du
        Poursuivre la lecture

        Souccot 5778 (4/4) | Lachon Hara – Commandements Négatifs (4-8/8)

        Soucca Souccot halakha

        Les 4 espèces Lors de la fête de Souccot, nous avons aussi l’obligation de rassembler « 4 espèces » comme la Torah nous l’apprend : Vayikra 23, 40 « Vous prendrez pour vous, au premier jour, un fruit de l’arbre hadar (= étrog), des palmes de dattiers (= loulav), une branche de l’arbre ‘avoth (= le hadass : le myrte) et
        Poursuivre la lecture