Règles générales sur les bénédictions des aliments

halakhot aliments

Bénédiction sur un aliment ou un plat mélangé En dehors d’un repas où l’on ne fait pas le Motsi, si on veut manger un aliment ou un plat composé de différents aliments (ex : salade, falalel, lasagnes, etc.), en principe c’est la quantité majoritaire composant l’aliment ou le plat qui définira la berakha.   Quand on
Poursuivre la lecture

    Bénédictions sur les aliments : Quelques cas précis…

    > La banane : On dit « boré péri haadama » avant de manger une banane car elle pousse sur un plant et non sur un arbre. > Pop-Corn : Sur du pop-corn, qui est du « maïs éclaté », on fait la berakha de « boré péri haadama« . > Champignons et Truffes : Sur les champignons et les truffes, on dira la berakha « chehakol nihya bidvaro » car ils ne se nourrissent pas de la terre.. > Chewing-Gum : Bien qu’on n’avale pas un chewing-gum, on prend généralement du plaisir à le
    Poursuivre la lecture

    Le cas particulier du riz

    Berakha sur le riz

    Le riz a un statut particulier dans la halakha. C’est pourquoi, nos sages ont institué différentes bénédictions sur cet aliment : Sur du riz cru ou aggloméré (comme les galettes de riz), on dit la berakha boré péri ha-adama avant de le consommer et boré néfachot rabot après avoir mangé plus d’un kazayith. Sur du riz cuit (qu’il soit collé ou pas), on dit la
    Poursuivre la lecture

    Les autres aliments

    viande poisson oeuf eau

    Sur tous les aliments qui ne poussent pas dans le sol, comme la viande, le poisson, les œufs, le lait, l’eau, le fromage, etc., on dira la bénédiction de « chehakol nihya bidvaro« . ברוך אתה ה’ ,אלקינו מלך העולם, שהכל נהיה בדברו Baroukh ata Ado-naï, Elo-hènou, melekh ha‑olam, chéakol nihya bidvaro. Béni Tu es, Hachem, notre
    Poursuivre la lecture