Le cas particulier du riz

Berakha sur le riz

Le riz a un statut particulier dans la halakha. C’est pourquoi, nos sages ont institué différentes bénédictions sur cet aliment : Sur du riz cru ou aggloméré (comme les galettes de riz), on dit la berakha boré péri ha-adama avant de le consommer et boré néfachot rabot après avoir mangé plus d’un kazayith. Sur du riz cuit (qu’il soit collé ou pas), on dit la
Poursuivre la lecture

Boré Néfachot Rabot

Boré néfachot rabot : Explications Après avoir consommé des fruits de l’arbre (à l’exception des 5 espèces de fruits d’Israël : olive, datte, raisin, figue et grenade), des fruits de la terre, ou tout aliment qui ne provient pas du sol (eau, viande, oeuf, poisson, fromage, etc.), on récite la berakha « boré néfachot rabot » dès que l’on a mangé plus d’un kazayith (= 27 grammes).
Poursuivre la lecture

La bénédiction de Mé’ein Chaloch

Introduction à Mé’ein Chaloch Après avoir consommé un kazayith  (= environ 27 grammes) de fruits des sept espèces (olives, dattes, raisins, figues et grenades) ou un kazayith de gâteau ou un revi’it (= 8,6 cl) de vin, on récitera la bénédiction de Mé’ein Chaloch. Cette berakha se personnalise en fonction de ce que l’on a mangé : un kazayith de fruits des 7 espèces alors on dira dans la
Poursuivre la lecture

Bénédictions après avoir mangé

Après avoir consommé un repas ou un aliment, nous avons l’habitude de remercier Hachem. Il existe 3 bénédictions différentes. Le Bircat Hamazone : après avoir mangé du pain La bénédiction de Mé’ein Chaloch : après avoir mangé un aliment à base d’une des sept espèces : blé, orge, olive, datte, raisin, figue, grenade. La bénédiction
Poursuivre la lecture