korban Pessah

Pessa’h Cheni

A l’époque de Beth Hamikdach, pour celui qui n’avait pu offrir le sacrifice (korban) de Pessa’h le 14 Nissan, la Torah a prévu un rattrapage pour apporter ce korban : le 14 Iyar soit un mois plus tard.

Ce korban est appelé « Pessa’h Cheni » (le second Pessah).

En souvenir de ce korban, nous avons l’habitude de marquer ce jour en consommant un peu de Attention la berakha sur la Matsa en dehors de Pessa’h est «  » pour les Sefaradim mais reste « Ha-Motsi » pour les Ashkenazim comme nous l’avons étudié ici.

On ne récite pas les Ta’hanounim ni jour de Pessa’h Cheni ni lors de la tefila de Minha de la veille de Pessa’h Cheni.

Source : Yalqout Yossef, Pessa’h Cheni – הלכות פסח שני

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *