Hanouka : huile restante | Rekhilout – Chapitre 3 (2/2)

hanouka halakhot

 #HanoukaSameah #HodechTov Que faire de l’huile restante ? A la fin de ‘Hanouka, s’il reste de l’huile dans les réceptacles de la ‘Hanoukia (qui n’a pas complètement brûlé), il est interdit de l’utiliser car elle a été réservée pour la mitsva de l’allumage des nérot de ‘Hanouka et donc possède une certaine sainteté. On ne pourra donc pas
Poursuivre la lecture

Hanouka & Chabbat (1/2) | Rekhilout – Chapitre 1 (4/5)

hanouka halakhot

 #HanoukaSameah Hanouka & Chabbat  Vendredi soir La veille de Chabbat, avant le coucher du soleil on allume d’abord les lumières de ‘Hanouka puis celle de Chabbat. Comme les lumières de ‘hanouka doivent brûler au moins une demi-heure après la tombée de la nuit, il faudra mettre suffisamment d’huile pour que les lumières puissent brûler une demi-heure après la sortie
Poursuivre la lecture

Hanouka : Les bénédictions à réciter | Lachon Hara – Chapitre 10 (7-8/9)

Halakhot sur 'Hanouka

ChabbatChalom Les bénédictions à réciter Le premier soir de ‘Hanouka on récitera 3 bénédictions avant d’allumer les lumières :   > Sur la mitsva d’allumer les nerot de ‘Hanouka : ברוך אתה ה’ אלקינו מלך העולם אשר קדשנו במצותיו וצונו להדליק נר חנכה Baroukh ata Ado-naï, Elo-hènou, melekh ha‑olam, asher qidéshanou bemitsvotav, vètzivanou lahdlik ner ‘Hanouka Béni Tu
Poursuivre la lecture

Hanouka : ‘al hanissim | Lachon Hara – Chapitre 10 (9/9)

Halakhot sur 'Hanouka

ChavouaTov Rajout : « ‘al hanissim » On rajoute dans les ‘amidoth (prières quotidiennes) que l’on récite les jours de ‘Hanouka, le passage ‘al hanissim qui mentionne le miracle de ‘hanouka. Le premier soir de ‘hanouka, on fera la prière de ‘Arvit avant l’allumage tout en mentionnant le miracle de ‘hanouka dans la ‘amida, bien qu’on n’ait pas encore allumé la ‘hanoukia. On dit également ‘al hanissim
Poursuivre la lecture

Hanouka : Comment allumer la ‘Hanoukia ? | Lachon Hara – Chapitre 10 (6/9)

Halakhot sur 'Hanouka

Comment allumer la ‘Hanoukia ? D’après la stricte Halakha, la mitsva est d’allumer une flamme par jour mais le minhag de nos jours est d’ajouter une flamme supplémentaire chaque jour dès le 2ème jour ainsi le huitième jours il y aura 8 nerot allumées. Le premier soir, on allume à l’aide du chamach (flamme supplémentaire) une
Poursuivre la lecture