Le compte du ‘Omer 5777 – Comment Compter

omer minhag halakha

#MoadimLessimha et #ChabbatChalom Comment compter le ‘omer ? La mitsva consiste à compter chaque soir : « Aujourd’hui nous sommes le éniène jour du ‘omer ». On compte le ‘omer le soir, de préférence dès la sortie des étoiles. Il faut être debout, les personnes âgées ou malades peuvent rester assis. Si on a malgré tout compté assis, on sera
Poursuivre la lecture

‘Hol Hamo’ed Pessa’h 5777

Aujourd’hui veille de Pessa’h et Bi’our ‘Hamets. Ce Soir début de Pessa’h. Retrouvez toutes les halakhot étudiées sur Pessa’h en cliquant ici. #Pessah_Cacher_veSamea’h ‘Hol Hamo’ed Pessa’h Les jours compris entre le premier (deuxième hors d’Israël) et le septième jour sont appelés ‘hol hamo’ed. La Torah dit qu’ils sont appelés « saints« . Pour les distinguer des autres jours, il est
Poursuivre la lecture

Chabbat Haguadol 5777

Chabbat Hagadol Pessah

 #Chabbat Hagadol Chalom Le Chabbat qui précède Pessa’h est appelé Chabbat Hagadol en raison du miracle qui a eu lieu : Les bnei Israel ont pris un agneau (divinité des Égyptiens) qu’ils ont attaché au pied de leur lit pour le sacrifier le 14 nissan. Aucun Égyptien n’a osé réagir… Ce chabbat, on a l’habitude de se rassembler
Poursuivre la lecture

Le seder de Pessa’h 5777 : Maror

Seder de Pessa'h - Maror

8e étape : Maror A l’époque du Beth Hamikdach, c’était un commandement positif de la Torah de consommer un Kazayith de Maror (herbes amères) le soir de Pessa’h. C’est pourquoi aujourd’hui, on continue d’en manger en souvenir de ce commandement. Les femmes sont également tenues de consommer un kazayith de Maror. Voici les légumes que
Poursuivre la lecture

Le compte du ‘Omer 5777 – Introduction

omer minhag halakha

#MoadimLessimha Le compte du ‘Omer Nous apprenons du verset Vayikra 23,15 et du verset Devarim 16,9, l’obligation de compter le ‘Omer depuis le 16 Nissan (2e jour de Pessa’h), jour où l’on offrait au Beth Hamikdach l’offrande appelée « ‘Omer », et de compter jour par jour pendant sept semaines, jusqu’à Chavou’ot. A l’époque du Beth Hamikdach, c’était
Poursuivre la lecture