Tefila Minyane

L’importance de prier en minyane 

: Prier ensemble

Il faut toujours faire la prière avec un minyane de 10 hommes sauf en cas de force majeure, auquel cas on s’efforcera de prier à la même heure que la communauté.

En effet, on apprend dans la Guémara, page 6a, que la Présence Divine réside davantage dans un groupe de 10 personnes que dans une prière individuelle.

Aller ou ne pas aller à la synagogue ?

Quiconque va à la synagogue matin et soir mérite une longue vie car il est dit : « Heureux est l’homme qui m’obéit, en accourant à mes portes jour par jour » et il est écrit ensuite « car celui qui m’a trouvé, a trouvé la vie ».

S’il y a une synagogue dans la ville où l’on habite et qu’on n’y va pas, on est appelé « mauvais voisin » et on mérite d’être exilé soi-même et ses .

En retard

Quelqu’un qui arrive en retard et rate le début de la ‘Amida pourra la faire à voix basse pendant que l’officiant fait la répétition. Sa prière est quand même considérée comme une prière faite avec un minyane.

 

Sources : Choul’han Aroukh, Chapitre 55 – ש’’ע סימן נה | Yalkout Yossef – Qui peut faire partie du minyane ? – ילקוט יוסף – מי מצטרף למנין | Choul’han Aroukh, Chapitre 90 – ש’’ע סימן צ | Yalkout Yossef – La prière en commun – ילקוט יוסף – דין תפלה בצבור

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *