Répondre « amen » après une bénédiction (4/5)

Amen

Dedier une halakha - Bandeau

Répondre après une berakha d’un enfant

On ne doit pas répondre amen à la berakha d’un enfant de moins de 6 ans. Même s’il sait bien dire les berakhot, on ne doit pas se montrer plus strict et répondre par le mot « Amen ». On pourra répondre par un dérivé, comme « ame » ou « men » sans toutefois prononcer le mot en entier.

En revanche, on répond Amen à la berakha d’un enfant de plus de 6 ans qui comprend à qui elle s’adresse. Cette règle est la même qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*