Semer – Pots de fleurs

Dedier une halakha - Bandeau

Pots de fleurs

Il est interdit de mettre sur le sol un pot de fleur qui était posé sur quelque chose, étant donné que cette action est semblable à celle de « semer ». En effet, la plante commencera alors à s’alimenter dans la terre. De même, s’il était sur le sol, il est interdit de le placer sur un support différent car cet acte est assimilé à celui « d’arracher », la plante cessant de prendre sa nourriture dans le sol. Et il n’y a aucune différence entre un pot qui est troué dans sa partie inférieure ou un autre qui ne l’est pas, en raison du fait que même s’il n’est pas percé en dessous, une fois posé sur le sol, la plante s’alimentera également un peu (Choul’han ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm Chap.336, §8). Certains décisionnaires sont moins stricts et permettent de déplacer les pots de fleur sur un sol dallé (à condition que le pot ne soit pas mouktsé – objet qu’il est interdit de déplacer le Chabbath – comme par exemple des plantes odorantes, ou que l’on bouge de manière différente). (Yalkout Yossef T.5, p.22)

 

Source : « Lois & Récits de Chabbath » aux Editions Torah-Box

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*