Tou Bichevat 5778 (2/3)

Tou Bichvat - Grenade

Dedier une halakha - Bandeau

#TouBichvat aura lieu ce soir et demain.

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Mimoune ben Messaouda.

La préséance des d’Israel

Tou Bichvat - GrenadeComme nous l’avons vu dans les halakhot sur les berakhot, les  d’Israël ont la priorité. Par exemple, si on a une orange et une figue devant nous, on fera la bénédiction sur la figue et l’orange sera donc acquittée. Mais dans le cas où on préfère le fruit qui ne fait pas parti des  d’Israël, on fera la bénédiction sur ce fruit en question.

En revanche, à , même si on a une préférence pour un autre fruit, on fera la bénédiction sur le fruit d’Israël.

 

Réciter la berakha de Chéhé’héyanou

Le jour de Tou Bichvat, il est bien d’avoir à sa table de nouveaux fruits que l’on a pas encore consommés dans l’année (de préférence des fruits d’Israël en faisant attention aux règles de prélèvements pour les fruits d’Israël), afin de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou.

Comment réciter cette bénédiction :
On commence par reciter la bénédiction sur le fruit (Boré Péri Ha-‘etz ou Ha-adama) puis, on récite la bénédiction de Chéhé’héyanou avant de manger le fruit.

Dans le cas où on a déjà récité la bénédiction Boré Péri Ha’ets durant ce seder, mais que l’on souhaite réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou sur un fruit que l’on a pas encore consommé dans l’année, on ne récitera pas la bénédiction de Boré Péri Ha’ets sur ce nouveau fruit mais directement la bénédiction de Chéhé’héyanou.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*