Birkot haTorah | Rekhilout – Chapitre 6 (1/4)

Bénédictions du matin - Birkot Hachahar

Dedier une halakha - Bandeau

Si on dort la journée

Si pendant la journée, on s’endort profondément dans un lit, les sages sont en discussion sur l’obligation de réciter à nouveau les birkot haTorah au reveil. D’après le principe qu’on s’abstient de réciter une bénédiction en cas de doute, on ne récitera pas la bénédiction à nouveau. On pourra, d’après le Ben Ich ‘Haï réciter la bénédiction sans mentionner le nom d’Hachem ni « Melekh haOlam« .

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Lois de Rekhilout Chapitre 6

1/ Il est interdit de croire de la rekhilout, même si les propos ont été rapportés en présence de nombreuses personnes ou qu’ils ont été diffusés au grand public.

2/ Même si les propos ont été dits en présence de la personne concernée et qu’elle s’est tue, il n’a pas le droit d’y croire et ce, même dans le cas où il s’agit d’une personne qui a l’habitude de réagir.

Il est interdit de croire à de la rekhilout même lorsque le locuteur affirme qu’il n’est pas coupable de rekhilout vu que son but est constructif et encore moins si d’après ses propres dires, il transgresse cet interdit

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *