Birkot Hacha’har (12/19) | Lachon Hara – Chapitre 7 (4/7)

Bénédictions du matin - Birkot Hachahar

Dedier une halakha - Bandeau

#ChavouaTov et #HodechTov

Cette halakha est dédiée à l’élévation de l’âme de Mevorakh ben Itshak et Alice Bakouche.

Ozer Israel bigvoura

…qui ceins Israël de puissance.

Le sens de cette bénédiction est simple : elle signifie que Hachem est toujours là pour donner de la force à Israël. La ceinture est un symbole de puissance à l’image d’un guerrier qui y suspend ses armes. (Aboudraham)

Cette bénédiction et la suivante différent des autres car elles concernent tout le peuple d’Israel et non plus uniquement la personne qui les dit.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Lachon Hara Chapitre 7

7/ Même si l’auteur des propos est, à ses yeux, « fiable comme deux témoins », il n’a pas le droit de croire ses propos. C’est seulement lorsqu’il dit d’une personne qu’elle transgresse des interdits notoires, ce qui, à ses dires, l’autorise à prononcer du lachone hara sur cette personne, qu’il pourra le croire.

8/ Mais même dans ce cas, ce n’est permis que lorsque le locuteur a lui-même été témoin de la chose. Il n’est alors autorisé qu’à le croire, mais pas à raconter le fait à d’autres, ou de porter préjudice financièrement ou physiquement à la personne visée. [Cependant, de nos jours, personne ne répond au critère de « fiable comme deux témoins ».]

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*