Birkot Hacha’har (11/19) | Lachon Hara – Chapitre 7 (2-3/7)

Bénédictions du matin - Birkot Hachahar

Dedier une halakha - Bandeau

#ChabbatChalom

Cette halakha est dédiée à l’élévation de l’âme de Mevorakh ben Itshak et Alice Bakouche.

Chéassa li kol tsorki

… qui a pourvu à tous mes besoins.

Cette berakha a été instituée à propos des chaussures, car on ne peut subvenir à tous nos besoins pieds nus. Ainsi dès qu’on se chausse, c’est comme si tous nos besoins étaient satisfaits puisque maintenant on est en mesure de les satisfaire.

De plus, une personne chaussée peut sortir de sa maison afin de subvenir à tous ses besoins alors que celui qui est pieds-nus ne le peut pas. (Aboudraham)

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Lachon Hara Chapitre 7

3/ Il est interdit de croire du lachone hara même si deux personnes ou plus ont tenu les mêmes propos. Il est seulement permis de  s’en méfier.

4/ Même si un bruit court qu’untel a commis un péché, il ne faut pas y croire mais seulement prendre ses précautions. S’il le raconte à d’autres [après que les faits aient déjà été publiés], il veillera à ne pas avoir l’intention de publier davantage les faits.

Halakhot pour demain Chabbat, à imprimer ou à étudier après Chabbat.

5/ Il est permis d’accepter et de croire du lachone hara sur une personne ayant la réputation d’être « racha' » (impie), qui transgresse des interdits connus de tous.

6/ S’il dit du lachone hara et tient des propos diffamatoires à son propre sujet et au sujet d’un tiers, il est permis de croire ce qu’il a dit à son sujet mais pas au sujet du tiers.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*