Acher Yatsar (4/6) | Lachon Hara – Chapitre 4 (3/6)

Acher Yatsar

Dedier une halakha - Bandeau

En fin de repas

A la fin d’un repas, si on a été aux toilettes avant réciter de boré néfachot rabotme’ein chaloch ou le bircat hamazon (en fonction de ce que l’on a mangé), on dira la berakha d’Acher Yatsar avant de réciter les bénédictions de fin de repas.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Lachon Hara Chapitre 4

5/ Si deux personnes voient quelqu’un commettre un péché et que celui-ci déteste la réprimande et risque fort de fauter à nouveau, elles ne sont autorisées à en faire part qu’aux juges rabbiniques de la ville ou aux proches parents de cet individu afin que ceux-ci le punissent et l’éloignent du péché. Par contre, une personne seule n’est pas autorisée à raconter, car elle n’est pas valide, mais elle est autorisée à en parler à son maître si elle sait que celui-ci la croira au même titre que deux témoins. Le maître, par contre, n’est pas autorisé à raconter les faits à d’autres.

6/ Et il semble que même si le maître ne garde pas tellement le secret, si cela peut aider à séparer l’individu en question du péché, il aura le droit de lui raconter.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *