Acher Yatsar (2/6) | Lachon Hara – Chapitre 4 (1/6)

Acher Yatsar

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour la Refoua Chelema physique et spirituelle ainsi que pour la réussite de Chalom ben Atou Marouani.

Comment procéder ?

Après avoir été aux toilettes (même pour la quantité la plus minime), on doit se laver 3 fois les mains et réciter la berakha de Achar Yatsar.

Pour ce , on lave d’abord la main droite. Si on utilise un récipient, on le prend de la main droite et on le passe à la gauche qui verse l’eau sur la main droite ; On le reprend ensuite dans la main droite et on verse l’eau sur la main gauche. On aura soin de verser l’eau 3 fois en alternance. Puis on se sèche les mains et on récite ensuite la berakha Acher Yatsar (texte ci-dessous).

Bien qu’il soit encouragé d’utiliser le kéli, ce n’est pas indispensable. On pourra simplement passer ses mains trois fois sous l’eau.

On doit réciter la berakha de Acher Yatsar dès que l’on va aux toilettes, que ça soit de façon naturelle ou artificielle (laxatif, cathéter, pour un examen,etc.), même pour une seule goutte, car si l’orifice était obstrué et que cette goutte ne pouvait s’écouler, ce serait très pénible. On a donc l’obligation de remercier.

Mais si on sent qu’on sera obligé de retourner aux toilettes dans un délai très bref, on ne dit pas Acher Yatsar avant de sentir qu’on a vidé ses intestins.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Lachon Hara Chapitre 4

1/ Il est interdit de dire du mal son prochain. Cet interdit ne s’applique pas seulement à des propos n’ayant pas véritablement une connotation péjorative comme par exemple raconter les mauvaises actions de ses ancêtres. Mais même s’il l’a vu de ses yeux commettre un péché envers D., il n’a pas le droit de le raconter.

2/ Cet interdit est valable s’il l’a vu commettre un péché, peu importe si celui-ci est connu pour être très grave ou pas. Et même s’il s’agit d’une chose dont nos sages ont commandé de s’abstenir seulement à priori, il n’a pas le droit de le divulguer.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *