‘Hol Hamo’ed Souccot 5778 | Lachon Hara – Commandements Positifs (1/7)

Soucca Souccot halakha

Dedier une halakha - Bandeau

‘Hol Hamo’ed

Les jours compris entre le premier (deuxième hors d’Israël) et le septième jour sont appelés ‘hol hamo’ed. La Torah dit qu’ils sont appelés « saints« .

Pour les distinguer des autres jours, il est mieux de s’abstenir de travailler dans la mesure du possible. On les différencie également des jours normaux en portant de beaux vêtements, en consommant un repas où l’on récite le motsi et en buvant du vin.

On ne met pas les téfilines pendant ‘hol hamo’ed.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Les commandements positifs liés au Lachone Hara’

1/ Celui qui dit du lachone hara’ transgresse le commandement positif de : « Souviens-toi de ce que l’Eternel ton D. a fait à Myriam ». Myriam fut punie par la lèpre pour avoir médit de Moché. Il s’agissait pourtant de son frère qu’elle aimait et elle s’était sacrifiée pour le sauver. De plus, elle ne le blâma pas mais le compara seulement aux autres prophètes. Et ce ne fut pas en sa présence ni devant d’autres mais seulement devant son frère Aharone et Moché Rabénou ne lui en tenait pas rigueur. A plus forte raison que celui qui dit du véritable lachone hara’ sur son prochain sera puni.

2/ Celui qui raconte et celui qui écoute transgressent le commandement de : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même« , car celui qui aime son prochain comme lui-même ne dit pas sur lui des propos médisants ni n’en accepte.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *