Le Shofar (3/4) | Rekhilout – chapitre 9 (3/8)

Shofar Roch Hachana

Dedier une halakha - Bandeau

#ChavouaTov 

Les femmes & le

Les femmes sont dispensées de la mitsva d’écouter le chofar car c’est un commandement positif lié au temps.

Si une femme, qui n’a pas pu aller écouter le chofar, pourra faire venir un tokea (=celui qui sonne) afin d’écouter le chofar à la maison. En revanche, elle ne récitera pas la berakha (car c’est un commandement positif lié au temps dont elle n’est pas soumise).

En revanche, les femmes achkenazes peuvent et ont l’habitude de réciter la berakha sur les mitsvot positives liées au temps (selon l’opinion de Rabenou Tam)

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 9

5/ Il est permis d’avertir une personne du préjudice qu’elle risque de subir si elle s’associe avec une autre tant que l’association n’est pas encore conclue.

Une fois l’association conclue, il ne peut dire les choses que s’il sait que la personne ne causera aucun tort à son associé mais cherchera simplement à se protéger. Dans le cas contraire, même si le dommage causé sera comme le tribunal rabbinique aurait tranché, il sera interdit de mettre la personne en garde [car aucun tribunal rabbinique n’aurait tranché ainsi sans la présence de deux témoins.]

6/ Même s’ils sont deux, s’ils savent que la personne agira sur la base de leurs propos sans consulter le tribunal rabbinique, il est interdit de lui raconter.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *