Selihot (6/6) | Rekhilout – chapitre 2 (2/2)

selihot - seli'hoth

Dedier une halakha - Bandeau

Demain Roch ‘Hodech Eloul

Comment réciter les selihot ?

On a l’habitude de sonner du chofar pendant ou à la fin des selihot afin d’inciter au repentir. En effet, le mois d’Eloul est le moment le plus approprié pour examiner sa conduite, consacrer plus de temps et d’attention à l’étude de la Torah et aux bonnes actions.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 2

3/ Certains sont d’avis qu’une chose dite en présence de trois personnes ne contient pas de rekhilout  mais en pratique, il ne faut pas s’appuyer sur cette opinion. Même s’il raconte les faits à une autre personne,  si son intention est que la chose parvienne à la personne en question, c’est interdit.

4/ Il est interdit de raconter à un individu que son associé projetait à un moment de le quitter. De même, il est interdit de raconter aux futurs beaux-parents que le jeune homme voulait rompre le chiddoukh (proposition de mariage), etc. Cet interdit s’applique même si la chose a déjà été dite en présence de trois personnes car il est certain qu’ils se mettront en colère contre lui et il subira peut-être aussi du tort ou de la peine. Cela constitue également du lachon hara

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*