Selihot (3/6) | Rekhilout – chapitre 1 (3/5)

selihot - seli'hoth

Dedier une halakha - Bandeau

A quel moment de la journée réciter les Selihot ?

Le meilleur moment pour réciter les selihot est à partir de la moitié de la nuit juive (‘hatsot layla) jusqu’à un moment appelé « achmoret haboker » qui est l’équivalent plus ou moins de ce que l’on appelle l’aube, car c’est un moment de miséricorde.

En Israel, ‘hatsot layla étant vers 0h30 et à Paris, 1h50 du matin à cette période de l’année, nous avons l’habitude de les réciter à l’aube avant la prière de Cha’harit afin de trouver un miniyane facilement.

En revanche, il est interdit de les lire avant le milieu (juif) de la nuit.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 1

6/ Il n’a pas le droit de dire de la rekhilout même s’il sera licencié de son travail et n’aura pas de quoi subvenir aux besoins de sa famille, à l’instar de tous les commandements négatifs que l’homme n’a pas le droit de transgresser même s’il perd tout son argent.

7/ Il est évident que s’il va seulement essuyer des insultes, il n’aura pas le droit de dire de rekhilout.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*