Selihot (2/6) | Rekhilout – chapitre 1 (2/5)

selihot - seli'hoth

Dedier une halakha - Bandeau

Introduction aux Selihot

Nous avons donc l’habitude de nous lever à l’aube pour réciter les Selihot (excuses, pardon) et les Ta’hanounim (supplications) depuis Rosh ‘Hodesh Eloul jusqu’à Yom Kippour (Sefaradim).

Concernant les Ashkenazim, ils commencent le dimanche qui précède (sauf si Rosh Hashana tombe le lundi ou mardi, auquel cas ils commenceront le dimanche de la semaine d’avant).

Il faut être miniyane (quorum de 10 hommes majeurs) pour réciter certains passage des Selihot.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 1

4/ L’interdit de rekhilout porte également sur des propos qui sont vrais.

Celui qui dit de la rekhilout est détestable aux yeux de D. et ce, même si les deux personnes en question se haïssaient déjà et encore plus si la haine a été engendrée par la rekhilout.

5/ Il est interdit de dire de la rekhilout  tant de sa propre initiative que sous l’effet de la pression, même si son père ou son maître insiste auprès de lui. Il est également interdit de dire « de la poussière de rekhilout ».

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*