Lachon Hara – chapitre 10 (4/9)

Lachone Hara' hafet haim

Dedier une halakha - Bandeau

Lachon Hara – Chapitre 10

7/ L’autorisation de parler d’une personne qui cause du tort à d’autres n’est valable que s’il l’a réprimandée au préalable. S’il la connaît et sait qu’elle n’accepte pas la réprimande, il pourra relater les faits sans passer par cette étape. Cependant, il agira en présence de trois personnes ou plus afin de ne pas donner l’impression qu’il désire se cacher de cette personne, qu’il la flatte en sa présence et la critique en son absence. Et également, afin qu’on ne le soupçonne pas de mentir, vu que les gens ne mentent généralement pas en public.

8/ Cependant, s’il a peur que cette personne lui fasse du mal, il se peut qu’il y ait lieu de se montrer moins strict et qu’il soit autorisé à parler en présence d’une ou deux personnes.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *