Lachon Hara – chapitre 6 (1-2/6)

lachon hara halakhot application pratiques

Dedier une halakha - Bandeau

 #ChabbatChalom

Lachon Hara – Chapitre 6

1/ Il est interdit d’accepter et de croire à du lachone hara’ et la punition de celui qui l’accepte est supérieure à celle de celui qui parle, même s’il ne déclare pas verbalement qu’il accepte les propos.

2/ Même s’il ne croit pas le lachone hara’, il lui est interdit de tendre l’oreille pour en écouter, sauf si son intention est constructive, par exemple il a l’intention de monter une affaire avec la personne en question. Et s’il entend que celle-ci n’est pas correcte, il s’en méfiera et ne traitera pas avec elle. Cependant, même dans un tel cas, il est permis seulement d’écouter et de se méfier mais pas de croire.

 


Etude pour demain , à imprimer ou à étudier samedi soir

Lachon Hara – Chapitre 6

3/ Si son ami vient lui raconter du lachone hara’, il s’empressera de lui demander si son but est constructif. Si l’ami répond positivement, il pourra écouter les propos et s’en méfier mais il n’aura pas le droit d’y croire.

4/ Il a l’obligation d’écouter du lachone hara’ si par ce biais, il pourra prouver au locuteur ainsi qu’aux auditeurs que les propos ne sont pas exacts. Ou encore, si grâce à son écoute, il calmera le locuteur qui ainsi, cessera de publier les faits. Cependant, il devra faire attention de simplement prêter oreille mais de ne pas y croire.

 

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *