Le Jeûne du 17 Tamouz / Lachon Hara – chapitre 4 (6/6)

lachon hara leto'életh 

Dedier une halakha - Bandeau

#ChavouaTov 

Le Jeûne du 17 Tamouz

Le jeûne du 17 Tamouz est l’un des quatres jeûnes institués par les prophètes. Il correspond au « jeûne du quatrième mois » évoqué par le prophète Zekharya (8-19) comme l’explique la Guémara, traité Roch Hachana (18b).

Nous sommes astreints de jeûner à causes des malheurs qui se sont produits ce jour là afin de réveiller les coeurs et de les guider vers la techouva (repentir). Le jeûne sera un souvenir de nos fautes ainsi que des fautes de nos ancêtres puisque nous sommes affligés des mêmes malheurs qu’eux (exile).

Cinq malheurs sont arrivés le 17 Tamouz :

  • Les tables de la loi furent brisées lorsque Moshé redescendit du Sinaï ;
  • Le sacrifice journalier fut arrêté lors du premier Beth Hamikdach ;
  • La muraille de Jérusalem fut éventrée à l’époque du second temple ;
  • Apostomous, le mécréant, fit brûler la Torah ;
  • et ce dernier plaça une idole dans le temple.

L’évocation de ces souvenirs doit nous inciter à nous améliorer et ainsi hâter la venue de Machia’h.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

 

Lachon Hara – Chapitre 4

11/ Il est permis de se renseigner en vue d’un partenariat ou d’un chidoukh (proposition de mariage), etc. même s’il est ainsi amené à entendre des propos péjoratifs. Cependant, lorsqu’il questionne, il devra préciser que c’est dans un but constructif afin de ne pas faire fauter celui qui racontera (qui se rendrait coupable de dire du lachone hara’ sans avoir d’intention constructive).

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *