Lois du Lachon Hara – chapitre 4 (4-5/6)

lachon hara leto'életh 

Dedier une halakha - Bandeau

#ChabbatChalom 

Chapitre 4

7/ Il est permis de dénigrer une personne qui commet régulièrement un péché dont tous connaissent la gravité, que cette personne soit présente ou pas, si les conditions suivantes sont remplies :

  1. il faut avoir vu la chose de ses propres yeux.
  2. la personne visée doit être parfaitement consciente qu’il s’agit d’un péché.
  3. il ne faut pas exagérer les faits.
  4. il ne faut pas flatter la personne visée en sa présence et la dénigrer en son absence.

S’il s’agit d’une personne qui a totalement rejeté le joug de la Torah, c’est tout le temps permis.

8/ Il est permis de dénigrer une personne qui n’obéit pas à une injonction du tribunal rabbinique sans excuse valable. Si elle a une excuse dont on doute de la véracité, il est interdit de la dénigrer.

 


Limoud pour demain à imprimer ou à étudier demain soir

Chapitre 4

9/ S’il voit chez son prochain des traits de caractère négatifs comme l’orgueil ou la colère, il n’est pas autorisé à le raconter. En effet, bien qu’il soit interdit de se conduire de la sorte, la majorité des gens pensent qu’il s’agit seulement d’une bonne conduite et celui qui les transgresse n’est pas considéré comme un impie.

10/ Cependant, il est permis et c’est même un commandement de parler à ses ou à ses élèves de ces gens qui ont des traits de caractère négatifs ou qui négligent l’étude de la Torah, afin qu’ils s’éloignent d’eux et n’apprennent pas de leurs actions.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *