Introduction au Lachon Hara – Les commandements négatifs (7-8/8)

Lachone Hara' hafet haim

Dedier une halakha - Bandeau

 #ChabbatChalom

Les commandements négatifs

14/ S’il dit du lachone hara en présence de la personne concernée au point de l’humilier et de la faire pâlir, il transgresse le commandement : « Tu n’assumeras point de péché contre lui » qui constitue une mise en garde de ne pas faire honte à un Juif [même si c’est pour le réprimander sur une faute]. Et s’il l’a humiliée en public, il n’a pas de part au monde futur.

15/ S’il s’agit d’un orphelin ou d’une veuve, même riches, il transgresse également l’interdit de : « N’humiliez point la veuve ni l’orphelin. »

Etude des lois de Lachon Hara pour demain (à imprimer)

Les commandements négatifs

16/ S’il dit du lachone hara’ afin de flatter son auditeur, il transgresse : « Vous ne souillerez point le pays« , que de nombreux guéonim (sages qui ont vécu après l’époque talmudique) considèrent comme un commandement négatif. De même, s’il écoute des propos médisants et qu’afin de flatter celui qui raconte, il lui exprime son approbation et ajoute des mots de mépris, il transgresse également cet interdit de flatter.

17/ S’il dit du lachone hara’ lorsqu’il est en colère, il arrive qu’il maudisse la personne, et parfois même, il associe le nom de D. à la malédiction. Il transgresse dans ce cas l’interdit de : « N’insulte pas un sourd » et ce, même s’il a maudit dans une autre langue que l’hébreu.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *