Applications pratiques – Les droits de la victime

lachon hara halakhot application pratiques

Dedier une halakha - Bandeau

Nous tenons à nous excuser pour ces 2 jours sans publication. Le problème technique est enfin résolu.

#_Chalom

Lachon Hara – Applications pratiques

Les droits de la victime

Nous avons déjà étudié, même lorsqu’il est évident qu’une personne en a abusé une autre au plan financier, on ne peut pas essayer de faire soi-même justice en dehors des limites de la halakha. Cette interdiction est valable non seulement pour le témoin mais aussi pour la victime elle-même.

Si on pense avoir été victime d’une malhonnêteté, et qu’après vérifications des faits, on conclut qu’une plainte est fondée, on n’a pas le droit de dénoncer publiquement le coupable pour obtenir réparation. Il faut plutôt essayer d’avoir une discussion avec lui en prive et, au besoin, consulter un Rav (en évitant si possible de mentionner le nom du coupable).

Le témoin n’a pas le droit de révéler l’identité du coupable à la victime si celle-ci risque d’employer des moyens qui sortent du cadre de la halakha pour récupérer son bien.

 

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *