Lachon Hara – To’életh : Parler dans un but constructif (2/2)

lachon hara leto'életh 

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Moshé ben Shlomo.

#Chabbat_Chalom

Critiques dans un but constructif – Paramètres

To’életh : Parler dans un but constructif

Le Lachon Hara ce sont des propos qui détruisent ; les propos qui construisent ne sont pas du lachon hara. Il en est de même pour la rekhilout (commérage) : il n’est pas de rekhilout constructive, ce qu’on dit n’entre dans la catégorie de rekhilouth que si c’est destructif.

Le Hafèts Haïm nomme malgré tout les propos péjoratifs tenus dans un but constructif « lachon hara leto’életh », sans doute faute de terme plus adéquat.

Il faut une bonne dose d’intelligence, d’objectivité et de connaissance de la halakha pour distinguer entre les propos à caractère réellement constructif et ceux qui ne servent qu’à justifier le lachon hara. Le ‘Hafèts ‘Haïm énumère différentes conditions pour que les propos qu’on rapporte soient considérés leto’életh (constructifs), contrairement au lachon hara’.

Comme on le verra par la suite, il faut soigneusement étudier les conditions nécessaires pour que ces propos soient qualifiés de constructifs, avant de s’autoriser à dire des choses qui seraient autrement considérées comme du lachon hara’. Il serait aussi prudent de discuter de la question avec un Rav compétent, car une décision incorrecte peut entraîner un dommage irréparable.

 

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *