Lachon Hara – Si la personne en cause ignore le tort qu’on lui a fait

Dedier une halakha - Bandeau

#_Chalom

Les Propos diffamatoires

Si la personne en cause ignore le tort qu’on lui a fait

Celui qui a causé du tort à une autre personne doit lui demander pardon même si celle-ci l’ignore.

Ce cas peut se produire lorsqu’il était question qu’un employé reçoive un avancement sans rien en savoir. Si une autre personne a transgressé les lois du langage et tenu devant l’employeur des propos qui lui ont fait changer d’avis au sujet de l’avancement envisagé, elle doit aller raconter ce qui s’est passé à la victime, et lui demander pardon.

Selon Rabbi Israël Salanter, si cet aveu risque de faire souffrir la victime, il est peut-être préférable de renoncer à cette étape de la téchouva.

©LaQuotiHalakhique


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *