Lachon Hara – Critique et moquerie

Dedier une halakha - Bandeau

Les Propos diffamatoires

Critique et moquerie

Parler d’un produit en termes susceptibles de dissuader des acheteurs éventuels constitue du lachon hara, car cela peut porter préjudice et nuire au gagne-pain du fabricant ou du concessionnaire (c’est cependant autorisé dans certains cas, comme on le verra plus loin).

De même n’a-t-on pas le droit de faire un commentaire ironique sur le compte d’un orateur si cela risque de dissuader ses auditeurs de l’écouter, ou de diminuer la portée de son enseignement.

Comme pour les autres mitsvoth, on doit éduquer les à se garder du lachon hara dès qu’ils sont en âge de comprendre. Les enfants font souvent des commentaires désobligeants sur les aliments qu’on leur sert, et cela peut blesser celui qui les a préparés. Il faut les habituer à éviter ce genre de comportement.

.

 

©LaQuotiHalakhique


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *