Pessa’h 5776 : 2e et 3e étape du Seder

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour la réfoua chéléma de Yehouda ben Marcelle.

#Chavou’a Tov

2e étape : Our’hats

Afin de pouvoir toucher et consommer un aliment mouillé ou trempée dans un liquide, on doit se laver les mains. C’est pourquoi, après avoir bu la première coupe de vin, on se lave les mains exactement de la même manière que pour manger du pain, sans réciter de bénédiction.

3e étape : Karpass

Immédiatement après s’être lavé les mains (Our’hats), on prend mois qu’un kazayith (= 27 grammes) de karpass (= céleri) soigneusement nettoyé de toute bestiole, et on le trempe dans du vinaigre ou de l’eau salée (ou citronné). Puis le chef de famille ou une personne importante récite la bénédiction …boré péri ha-adama, avec l’intention d’acquitter les autres convives mais également la salade (maror) qu’on mangera ensuite.

Il n’est pas nécessaire de s’accouder pour manger le karpass.

Dans le cadre de ces envois, nous allons étudier cette année les 5 premières étapes du seder de Pessa’h. Nous vous invitons à retrouver le résumé complet pour le seder de Pessa’h en cliquant ici.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

© LaQuotiHalakhique


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *