Mayim A’haronim : se laver les mains à la fin du repas

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zahry

 

Définition et Origine de Mayim A’haronim

Nous avons l’obligation de nous laver les mains à la fin du repas avant de réciter le , même si les mains sont propres. Ce  s’appelle « mayim a’haronim » (= dernières eaux). Les sont elles aussi concernées par cette obligation.

Une des raison est que dans un repas il y a du sel et sachant qu’il y ait un risque qu’une partie de ce sel provienne de Sodome (qui peut rendre aveugle au contact des yeux), alors on a obligé tous les juifs à se laver les mains de peur qu’ils se touchent les yeux avec ce sel. Il est certain qu’aujourd’hui il y a très peu de chance que l’on tombe sur un sel provenant de Sodome, néanmoins, les sages ont maintenu cette obligation.

mayim-aharonim

Une autre raison est déduit du même verset duquel on apprend l’obligation de  d’avant le repas :  20 : « véhitkadichtem véhitem kedochim » : « et vous vous sanctifierez et vous serez saint »

Le traité Berakhot l’explique ainsi : « véhitkadichtem » : « et vous vous sanctifierez« , est une allusion à nétilath yadayim avant le repas. Et « véhitem kédochim » : « et vous serez saint« , est une allusion à « mayim a’haronim » à la fin du repas.

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *