Mayim A’haronim : se laver les mains à la fin du repas

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zahry

 

Définition et Origine de Mayim A’haronim

Nous avons l’obligation de nous laver les mains à la fin du repas avant de réciter le , même si les mains sont propres. Ce  s’appelle « mayim a’haronim » (= dernières eaux). Les sont elles aussi concernées par cette obligation.

Une des raison est que dans un repas il y a du sel et sachant qu’il y ait un risque qu’une partie de ce sel provienne de Sodome (qui peut rendre aveugle au contact des yeux), alors on a obligé tous les juifs à se laver les mains de peur qu’ils se touchent les yeux avec ce sel. Il est certain qu’aujourd’hui il y a très peu de chance que l’on tombe sur un sel provenant de Sodome, néanmoins, les sages ont maintenu cette obligation.

mayim-aharonim

Une autre raison est déduit du même verset duquel on apprend l’obligation de  d’avant le repas :  20 : « véhitkadichtem véhitem kedochim » : « et vous vous sanctifierez et vous serez saint »

Le traité Berakhot l’explique ainsi : « véhitkadichtem » : « et vous vous sanctifierez« , est une allusion à nétilath yadayim avant le repas. Et « véhitem kédochim » : « et vous serez saint« , est une allusion à « mayim a’haronim » à la fin du repas.

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*