La berakha du Motsi : Quand la réciter ? (2/2)

Dedier une halakha - Bandeau

 

Dans quel cas réciter ?

On dira la berakha du Motsi sur une pâte à pain qu’on a saupoudrée de grains de sésames, pavot, etc. Mais s’il y a beaucoup de grains au point qu’on ne sente plus le goût du pain, alors on dira «  ».

La règle est différente chez les Achkénazim : si la base de la pâte est composée essentiellement de farine et d’eau, on considère que c’est du pain et non un « gâteau », et la berakha restera « motsi« .

 

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 


Cette halakha est dédiée à la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi qu’à l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *