Netilat Yadayim : Quand se laver les mains avant un repas ?

Netilat yadayim repas pain motsi
Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Julia Sim’ha bat Chantal.
ת.נ.צ.ב.ה

 

Si on mange moins qu’un kazayith (= 27 grammes) de pain, on n’est pas tenu de se laver les mains. Si on consomme au moins un kazayith de pain mais moins qu’un kabeitsa (= 56 gr), on se lave les mains sans berakha.

Et donc si on mange plus qu’un kabeitsa de pain alors on se lavera les mains avec berakha :

  • ברוך אתה ה’ אלקינו מלך העולם אשר קדשנו במצותיו וצונו על נטילת ידים
  • Baroukh ata Ado-naï, Elo-hènou, melekh ha‑olam, asher kideshanou bemitzvotav, vètzivanou ‘al netilat yadayim
  • Béni Tu es, Hachem, notre D. Roi de l’univers, qui nous as sanctifiés par Tes commandements et nous as prescrit l’ablution des mains.

Lorsque l’on s’est lavé les mains avec l’intention de manger au moins un kabeitsa (= 56 gr) de pain, et qu’on a donc récité la berakha, et qu’après avoir commencé à manger son repas, on a du mal à finir les 56 g de pain, on n’est pas obligé de se forcer à manger un kabeitsa de pain pour éviter d’avoir dit une berakha en vain.

Mais a priori, il est évident qu’on se doit d’être prévoyant et de consommer un kabeitsa de pain avant de commencer à manger les autres aliments.

En résumé :

  • moins de 27 grammes de pain : on ne se lave pas les mains et on récite sur la berakha « Ha-Motsi » sur le pain.
  • entre 27 et 56 grammes de pain : on se lave les mains sans berakha et on récite sur la berakha « Ha-Motsi » sur le pain.
  • plus de 56 grammes : on se lave les mains avec berakha et on récite sur la berakha « Ha-Motsi » sur le pain.

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 


Cette halakha est dédiée à la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi qu’à l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *