Comment procéder au Kiddouch ? (2/2)

Kiddouch du vendredi soir
Pour dédier une halakha, cliquez ici !

On prend la coupe dans la main droite et on l’élève d’au moins un tefa’h (= 1 paume soit entre 8 et 9,6 cm) au dessus de la table sans s’aider du bras gauche. Puis on récite debout le (certains ashkenazim ont le minhag de rester assis), composé de 3 parties :

1/ Mention des versets de la Torah – Berechit 2, 1–3 :

  • יוֹם הַשִּׁשִּׁי, וַיְכֻלּוּ הַשָּׁמַיִם וְהָאָרֶץ וְכָל צְבָאָם. וַיְכַל אֱלֹהִים בַּיּוֹם הַשְּׁבִיעִי מְלַאכְתּוֹ אֲשֶׁר עָשָׂה וַיִּשְׁבֹּת בַּיּוֹם הַשְּׁבִיעִי מִכָּל מְלַאכְתּוֹ אֲשֶׁר עָשָׂה. וַיְבָרֶךְ אֱלֹהִים אֶת יוֹם הַשְּׁבִיעִי וַיְקַדֵּשׁ אֹתוֹ כִּי בוֹ שָׁבַת מִכָּל מְלַאכְתּוֹ אֲשֶׁר בָּרָא אֱלֹהִים לַעֲשׂוֹת.
  • Ce fut le 6e jour. Ainsi furent achevés les cieux et la terre, avec tout ce qu’ils renferment. D. mit fin, le 7e jour, à l’oeuvre qu’il avait faite ; et Il se reposa, le 7e jour, de toute l’oeuvre qu’il avait faite. D. bénit le 7e jour et le proclama saint, parce qu’en ce jour Il se reposa de l’oeuvre entière qu’il avait produite et organisée.
  • Yom hachichi vaykhoulou hachamaym véhaarèss, vékhol cébaame, vaykhal, élohim, bayom hachévii, mélakhto achèr âssa, vaychbote bayom hachévii, mikol mélakhto achèr âssa, vayvarèkh é!ohim ête yom hachévii, vayqaddèche oto, ki bo chabath mikkol mélakhto, achèr bara élohim laâssote.

2/ On dit ensuite la berakha sur le vin « boré péri ha-guefen » 

  • סַבְרִי מָרָנָן, בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם בּוֹרֵא פְּרִי הַגָּפֶן.
  • Avec la permission de nos maîtres, Béni Tu es, Hachem, notre D. Roi de l’univers, qui crées le fruit de la vigne.
  • Savri maranane : Baroukh ata Ado-nay, Elo-hènou, melekh ha‑olam, boré péri haguefen.

3/ Puis on récite la bénédiction du kiddoush

  • בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם. אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוׂתָיו וְרָצָה בָנוּ. וְשַׁבַּת קָדְשׁוֹ בְּאַהֲבָה וּבְרָצוֹן הִנְחִילָנוּ. זִכָּרוֹן לְמַעֲשֵׂה בְרֵאשִׁית. (כִּי הוּא יוֹם) תְּחִלָּה לְמִקְרָאֵי קֹדֶשׁ, זֵכֶר לִיצִיאַת מִצְרָיִם. (כִּי בָנוּ בָחַרְתָּ וְאוֹתָנוּ קִדַּשְׁתָּ מִכָּל הָעַמִּים), וְשַׁבַּת קָדְשְׁךָ בְּאַהֲבָה וּבְרָצוֹן הִנְחַלְתָּנוּ. בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה. מְקַדֵּשׁ הַשַּׁבָּת.
  • Béni Tu es, Hachem, notre D. Roi de l’univers, qui nous as sanctifiés par Tes commandements et nous as agréés, qui nous as donné avec amour et bienveillance Ton saint , en mémoire de l’oeuvre de la Création. Ce jour est le commencement des saintes convocations, en souvenir de la sortie d’Egypte. Avec amour et bienveillance, Tu nous as donné en héritage Ton saint . Béni Tu es, Hachem, qui sanctifies le .
  • Baroukh ata ado-naye élo-hénou mélèkh, melekh ha‑olam, achèr quidechanou bémisvotav vérassa banou, véchabbath quodcho béahava ouvrassone hinhilanou, zikkarone lémaâssé béréchite, téhila lémiqraé quodeche, zékher lissiate misrayme, véchabbath qodchekha béahaba oubrassone hinhaltanou. Baroukh ata Ado-nay  mékaddeche hachabat.

On s’assoit ensuite pour boire le vin du kiddouch.

Il est bon d’embrasser la main de son père et de sa mère après le kiddouch.

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 

 


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *