Tefilat Haderekh et Bircat Hagomel (3/6)

Tefilat haderekh et Bircat Hagomel
Pour dédier une halakha, cliquez ici !

Après une maladie

On dit la Bircat Hagomel, lorsqu’on est rétabli, après n’importe quelle maladie, même sans danger, qui a nécessité de s’aliter plus de 3 jours. Toute intervention chirurgicale (interne ou externe) nécessite la récitation de la bircat Hagomel après être rétabli.

Après une situation dangereuse

Malgré une situation dangereuse (sortir indemne d’un accident de voiture, d’une noyade ou un soldat qui revient du combat) d’après la coutume séfarade on ne récite pas la bircat Hagomel. En revanche, un blessé au cours d’un accident de la route, doit dire la bircat Hagomel s’il a dû être alité pendant 3 jours.

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 

 


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *