Qui est astreint au respect des parents ? (1/4)

Respect des parents - Kivoud Av Vaem

#Chavou’a tov

Aussi bien le fils que la fille sont astreints à l’obligation de respecter, d’honorer et de craindre ses parents. Une femme divorcée ou veuve est à nouveau soumise à cette obligation.

Un homme marié, père de famille, et même d’un âge respectable, est soumis à l’obligation d’honorer et de craindre ses parents.

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 

 


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *