Birkat ha-Ilanot : Quand & Comment

Dès le début du mois de Nissan, lorsqu’on voit des arbres en fleurs, on récite la birkat ha-ilanot :

  • בָּרוּךְ אַתָּה יְיָ, אֱ‑לֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁלֹּא חִסֵּר בְּעוֹלָמוֹ כְּלוּם, וּבָרָא בוֹ בְּרִיּוֹת טוֹבוֹת וְאִילָנוֹת טוֹבוֹת, לֵיהָנוֹת בָּהֶם בְּנֵי אָדָם
  • Baroukh ata Ado-naï, Elo-hènou, melekh ha‑olam, chéllo ‘hissère be’olamo keloum ouvara vo biryote tovote ve-ilanot tovote venaote kedei léyhanote bahene beney Adam.
  • Béni Tu es, Hachem, notre D. Roi de l’univers, qui n’as rien fait manquer dans Ton monde, en le peuplant de bonnes créatures, d’arbres utiles et agréables pour que les hommes en jouissent.

Pour réciter cette berakha sur les arbres, il faut trouver au moins 2 arbres fruitiers et de préférence de 2 espèces différentes. On peut dire cette bénédiction le Chabbat et Yom Tov. Cette bénédiction n’est récitée qu’une seule fois par an.

Il est bien, mais pas obligatoire, de se regrouper en (10 hommes) pour réciter cette bénédiction et dire ensuite le kaddish.

 

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique

 


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *